Accueil                Retour Préparations 4x4

Changer une culasse sur un Toyota GRJ125

V6 4 Litres essence VVT-i

Vous trouverez ci-dessous l'explication en images de la méthode utilisée (Cliquez l'image pour l'agrandir)

 

Symptômes : Démarrages difficiles avec des fumées blanches à l'échappement, pas de doute un joint d'une des deux culasses a laché.

Qu'est ce qu'un joint de culasse ? - :

L’étanchéité entre le bas moteur et le haut moteur, donc le bloc moteur et la culasse. Cette étanchéité entre le circuit de refroidissement, le circuit d’huile et les chambres de combustion est assurée par un joint : « le joint de culasse ».

Le joint de culasse doit résister à des contraintes thermiques, mécaniques et chimiques importantes. La contrainte qui en général le fait céder, est la température élevée. Un manque de liquide de refroidissement, un ventilateur en panne, un radiateur de refroidissement entartré ou fuite le circuit, etc., et le moteur va monter à des températures auxquelles le joint ne résistera pas et la culasse non plus, celle-ci peut se voiler voire se fendre.

Les conséquences de rupture d'un joint de culasse :

Dans la plus part des cas c'est une surchauffe moteur qui fait perdre son étanchéité au joint de culasse. La perte d’étanchéité peut se manifester de multiples façons en fonction de là où elle se localise. Il peut y avoir :

• passage d’huile dans le liquide de refroidissement

• passage de liquide de refroidissement dans les chambres de combustion et de mélange gazeux en provenance des chambres de combustion dans le liquide de refroidissement.

• passage de mélange gazeux dans l’huile et d’huile dans les chambres de combustions.

• perte d’étanchéité entre chambres de combustions entre elles.

• perte d’étanchéité vers l’extérieur : fuite d’huile, etc.

Parfois on ne retrouve qu’un seul de ces symptômes, parfois ils peuvent se cumuler. Il n’y a donc pas de règle unique et pas toujours la même manifestation de la rupture du joint de culasse… C'est ce qui rend son diagnostic parfois hasardeux.

Méthode :

ATTENTION : Pour cette opération compter environ 30 heures pour un travail de qualité surtout si c'est la première fois que vous réaliser cette intervention. Toute erreur peut-être lourde de conséquence, il faut faire preuve de patience, de minutie et de méthode ...

Problématique : Suite à un radiateur défectueux (fuite) une surchauffe moteur a entrainée la rupture d'une des deux culasse. La question est d'identifier la bonne culasse...

1 - L'astuce consiste à monter l'un des deux pots à l'envers, on identifie facilement la culasse défectueuse. Dans notre cas, c'est celle de droite.

2 - Déconnecter le faisceau électrique.

3 - Dépose du bloc d'admission.

4 - Dépose de la courroie accessoires et du viscocoupleur.

5 - Purge circuit de refroidissement dépose bloc calorstat.

6 - Dépose des caches culbuteurs.

7 - Dépose pompe à eau.

8 - Fabrication d'un outil spécifique pour déposer la poulie dumpler.

9 - Dépose de tous les galets de la courroie de distribution dont le galet tendeur.

10 - Dépose de l'alternateur, du compresseur de clim et de la pompe d'assistance de direction.

11 - Dépose du carter de distribution.

12 - Remettre la poulie pour pouvoir tourner le vilebrequin.

13 - Calage de distribution avant dépose.

14 - Bloquer et déposer le galet tendeur.

15 - Déposer les arbres à cames (attention à l'ordre de desserrage est l'inverse du serrage) puis écarter la chaine de distribution. Attention de bien repérer les pièces notamment les poussoirs hydrauliques (ils ne sont pas tous de la même épaisseurs ! Sinon réglage des poussoirs à refaire.

16 - Déposer les boulons de culasse (attention à l'ordre de desserrage et l'inverse du serrage).

17 - Le bloc une fois la culasse déposée.

18 - Démontage des équipements de la culasse. Repérer bien les soupapes !

11 - Culasse avant de l'envoyer la culasse à l'épreuve.

12 - Rééquipement de la culasse suite à l'épreuve. La culasse est bonne pas de défaut de planéité ou de porosité.

13 - Repose de la culasse. Serrage en 2 passes (1ere passe 3.9daN.m, seconde  180°)

14 - Remontage des arbres à cames. Serrage en 2 passes (1ere passe 0.9daN.m, seconde 2.4daN.m  ).

15 - Calage de la distribution.

16 - Remontage du carter de distribution, puis graissage abondant de la chaine et des poussoirs avant de de remonter les caches culbuteurs.

17 - Remontage des périphériques.

Mise en garde : Nous ne pourrions être tenus responsables d'une mauvaise manipulation de votre part...

Ce site est l'entière propriété de l'ASM 4x4. Toute reproduction, même partielle, de ce site est strictement interdite.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Association Sportive Mantaise - 4x4

8, rue du Bihot - 78200 FONTENAY MAUVOISIN - Tel : 06.77.18.38.09 -

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce site est l'entière propriété de l'ASM 4x4. Toute reproduction, même partielle, de ce site est strictement interdite.
http://www.asm4x4.com Site édité et réalisé par ASM 4x4. Hébergé par : www.rapidomaine.com
Conformément à l'article 27 de la loi n°78-17 Informatique et Liberté du 06/01/1978, nous vous garantissons un droit d'accès, de modification, et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer , adressez-nous un email.